Une partie avec… Sampleo

Bonjour Raphael, tu es l’un des deux fondateurs de Sampleo. Aujourd’hui, tu as accepté de répondre à nos questions.

 

1. Que proposez-vous et quel est votre cœur de cible ?

 

Sampleo, c’est un site communautaire d’un peu plus de 145 000 membres, à qui on propose de tester des produits ou des prestations de services en échange d’avis consommateurs. Et en fait l’idée de donner des produits et de générer du contenu pour le compte des annonceurs, c’est d’aller faire de la notoriété autour d’un produit ou d’une marque, et de créer des ambassadeurs de marque, qui vont diffuser online et offline du contenu sur le produit.

 

On a deux types de cibles. On a les annonceurs en direct, et là on va de Parrot avec qui on vient de signer, à des plus jeunes marques comme Dagobear sur des offres assez différentes. Donc on a soit, vraiment de la création de contenu avec beaucoup de produits, beaucoup de cibles, soit plus l’aspect visibilité. On va permettre à des jeunes marques de profiter de la puissance de notre communauté pour être visible, pour faire parler d’eux, pour générer des conversations sur les réseaux sociaux, etc. Donc voilà un peu nos deux cibles : la première les annonceurs en direct avec donc deux types d’offres différentes, et ensuite la deuxième c’est vraiment les agences : agences com médias, agences de pub ; qui nous permettent nous de rentrer dans un portefeuille client et d’intégrer Sampleo en tant que brique d’un dispositif. On a d’ailleurs bossé avec Danone par le biais d’une agence. Dans ces cas là, on vend notre solution à des agences, qui ensuite nous déploient sur certains clients.

 

 

2. Comment vous est venue l’idée de monter ce projet ?

 

Alors l’idée elle vient d’un concept-store au Japon « Sample lab », qui est un magasin totalement gratuit. C’est un supermarché, faut imaginer la taille d’un petit Franprix design Apple-store, où les consommateurs, qui doivent être affiliés  en tant que membres au magasin en payant un abonnement annuel, ont le droit de venir chaque semaine prendre cinq références : de la crème de soin au paquet de chips, sans les payer. Et la contrepartie c’est de rentrer chez eux, de les utiliser, et faire un retour. Moi j’avais trouvé ce concept assez sympa, et je me suis dis qu’il y avait sûrement quelque chose à faire en déclinant le modèle sur internet, pour toucher plus de monde, plus vite. Et surtout au lieu de prendre un parti pris « étude de marché »,  plutôt partir sur de la publication de contenu en ligne, notamment au travers de l’avis consommateur.

 

 

3. Parle moi de toi. As-tu toujours été entrepreneur ?

 

J’ai monté Sampleo à 23 ans, en sortant de l’école. Avant ça dans mon cursus, j’ai fait notamment deux ans d’apprentissage en fusion-acquisition. Je travaillais auprès des jeunes entrepreneurs, donc c’est vrai que ça a commencé à me baigner dans ce milieu là. Plus à titre familial, mon père, mon grand-père etc, étaient entrepreneurs aussi, donc j’ai toujours eu cette envie de monter une boite, sans jamais avoir été convaincu… Mais c’est vrai qu’après Dauphine, j’ai fait le master entreprendre de l’EM Lyon en me disant que ça me permettrait de me lancer. Et c’est là par exemple que j’ai trouvé mon associé.

 

 

4. La journée type chez Sampleo, elle commence par quoi, elle finit par quoi ?

 

La journée type, elle commence par lire l’Equipe. Non, blague à part, nous on arrive à 8h30. On essaye d’arriver tôt, parce que justement on se laisse une demi-heure pour prendre le temps de savoir ce qu’on va faire dans la journée, regarder les infos, faire notre veille et trainer un peu.

L’opérationnel commence réellement vers 9h.

 

Et après la journée type… Moi en fait je m’occupe de toute la partie commerciale, c’est beaucoup de rendez-vous extérieurs (2 à 3 par jour), c’est faire des devis, soutenir les devis, appeler le client, etc… Mon associé s’occupe lui de tous les à côté, la gestion de projet web, du recrutement quand on en a, le marketing, etc.

 

Et ensuite on finit entre 20h et 21h… Oui ce sont des grosses journées mais au final ça passe plutôt vite ! En fin de journée c’est également plus calme donc on essaye de traiter les mails qui restent, faire le point su des dossiers, etc.

 

Voilà un peu la journée type chez Sampleo.

 

 

5. C’est quoi votre baby-foot à vous ?

 

Avec mon associé on joue beaucoup au foot en l’occurrence. On joue au foot trois fois par semaine. Ça permet de penser à autre chose… Et après on se détend un peu toute la journée, puisqu’on est assez cool, les équipes sont jeunes, il y a une bonne ambiance… On tient absolument à ce qu’il y ai une bonne ambiance, et pas « patron-employé », vraiment on est tous dans le même bateau.

 

 

6. Un mot pour inciter les gens à venir travailler avec toi ?

 

En fait nous ce qu’on dit souvent, c’est qu’au-delà d’une rémunération (bien que nous rémunérons plutôt très bien nos stagiaires), on rémunère par l’expérience. Et surtout on incite beaucoup les gens à dire, au-delà de savoir si nous on veut travailler avec vous, est-ce que vous voulez travailler avec nous et vous nourrir de l’expérience d’être dans un endroit, ou encore une fois on est tous dans le même bateau. Vous êtes à côté de nous, vous allez nous entendre appeler le client. Nos développeurs web se nourrissent du marketing, le marketing se nourrit du développement web… etc.

 

 

7. Quels sont vos prochains recrutements, et c’est pour quand ?

 

Alors là on vient de transformer des stagiaires en CDD. On va probablement en transformer un en fin d’année scolaire en CDI.  Là on a recruté deux commerciaux…
Et nos prochains recrutements… donc là on cherche un intégrateur web, après on a toujours besoin de développeurs. Voilà, on a une grosse techno donc on a besoin de développeurs. Et ensuite ce qu’on aimerait bien, c’est trouver quelqu’un qui soit vraiment la passerelle entre mon associé et moi, entre le marketing et le développement… en quelque sorte, un bras droit !

 

 

8. Si je veux travailler chez vous, où est-ce que j’envoie mon cv ?

 

Tu l’envoies à recrutement(at)sampleo.com tout simplement.

 

 

Merci pour tes réponses, et à la prochaine partie !

 

Bonne journée à toi.